• Es-tu malade?!

C'est quoi le problème avec l'alcool?!

Mis à jour : 18 oct. 2019

Boire ou ne pas boire, il est toujours bon de se poser la question. On voit souvent des gens qui abusent et parfois même deviennent dépendants, alors comment trouver l’équilibre? On a décortiqué la question pour toi.



Vin, bières, fort, on a tous nos préférences et nombreux sont ceux et celles qui aiment boire un verre entre amis ou pendant les partys. Cependant on sait aussi que ça peut facilement déraper. Comme tu le sais il est légalement interdit d’acheter de l’alcool avant 18 ans et d’ailleurs alcool n’est pas permis dans la plupart les lieux fréquentés par les jeunes. Mais pour tous ceux qui décident de boire un verre, il est quand même important de rester vigilant.


C’est vraiment un problème l’alcool?


Pourquoi tout le monde est aussi intense avec cette question de consommation d’alcool chez les jeunes? parce qu’il y a de nombreux effets négatifs associés à sa surconsommation. Ce n’est pas juste avoir mal au cœur, c’est aussi poser des gestes que tu risques de regretter, perdre connaissance ou même garder des séquelles à vie. Rendu à un certain stade ça peut être très dangereux alors autant être informé et faire ses choix en connaissance de cause. Faire la fête c’est bien, mais faire un coma éthylique par exemple, ça casse pas mal le party. Et devenir dépendant parce qu’on a mal géré sa consommation c’est juste l’enfer (il suffit de lire les histoires vécues sur cette page).


Alcool et boissons énergisantes, mauvais mix


Le mélange de boissons hautement caféinée et alcoolisée est certes à la mode, mais c’est aussi une plutôt mauvaise idée. De récentes recherches ont prouvé que non seulement cela pouvait devenir très addictif (certains comparent cela à la cocaïne) mais, en plus, cela augmente drastiquement les risques de blessures. Bref, ce n’est pas parce que ça donne envie que c’est une bonne idée.


Le calage, un jeu dangereux


Olymbières, Century, Chope d’or… on peut appeler ça comme on veut, le principe reste le même : boire un maximum en un minimum de temps. Des jeux qui animent un grand nombre de partys étudiants et auxquels il est parfois difficile de dire non quand on nous lance le défi. Cependant, avant de te lancer, n’oublie pas ces quelques informations : le calage amène à boire de très (très) grandes quantités d’alcool, ce qui mène plus que souvent à des problèmes d’intoxication grave. À .20 les problèmes commencent et à .40 c’est potentiellement le coma et les risques mortels. Alors réfléchis bien avant de t’embarquer là-dedans, c’est quand même cher payé pour quelques verres de plus.


Pas le goût de boire? c’est ben correct!


L’influence est souvent forte quand on est entouré(e) de ses amis, voire même de nouvelles personnes. Cela dit, si tu n’as pas envie de boire, il est évident que tu ne devrais jamais t’y forcer. Non seulement si ce sont de vrais amis ils ne devraient en aucun cas t’inciter à faire quelque chose qui ne te tente pas, mais si ce sont de nouvelles rencontres, qui sont-ils pour te dire quoi faire? Et entre nous, ce qui est vraiment sexy, c’est de s’assumer et vivre sa vie comme on le souhaite.


Des doutes quant à ta consommation?


Tu trouves qu’un party sans alcool est forcément plate ou tu n’as aucun fun si tu n’as pas bu au moins quelques bières dans ta journée? Peut-être qu’il est temps de te poser quelques questions. Pour savoir si tu as une consommation responsable, tu peux commencer par faire le point : à quelle fréquence bois-tu? Avec qui consommes-tu? Lors de quelles occasions? Combien de verres prends-tu? Combien d’argent dépenses-tu chaque semaine pour l’alcool? Si tu trouves les réponses un peu intenses, il serait important de ralentir le rythme et d’en parler avec quelqu’un de confiance. Un ami, tes parents, ton médecin de famille ou même un organisme spécialisé.


Dernière chose et non des moindres : si tu bois tu ne conduis pas! Et si quelqu’un près de toi est saoul et veut conduire, confisque-lui ses clefs. Tu vas certainement préférer le frustrer mais le garder en vie.